TIME IS RUNNING OUT 🔥 YOUR EXCLUSIVE HANDCRAFTED PHOTOLOGO® AT 60% de réduction | ÉTAIT 100 $ - MAINTENANT 39,99 $ SEULEMENT | OFFRE D'UNE DURÉE LIMITÉE

Comprendre la violation du droit d'auteur et comment protéger votre travail

Le vol de photos, ou comme on l'appelle légalement, la violation du droit d'auteur, est un problème récurrent - c'est pourquoi je veux parler de la façon dont nous pouvons empêcher que cela se produise…

Récemment, j'ai beaucoup réfléchi à la contribution d'Internet à l'industrie photographique. Pour beaucoup de membres de Photologo, y compris moi-même, cela nous a ouvert des portes qui nous ont permis de poursuivre nos passions et de développer notre carrière. Cependant, il a également créé des voies permettant aux gens de s'aider eux-mêmes dans le travail d'un autre photographe et de le revendiquer comme leur propre.

Cela m'a fait réfléchir. Que pouvons-nous faire pour que notre travail soit mieux protégé? Nous allons jeter un coup d'oeil…

Mon expérience de la violation du droit d'auteur

Je voudrais partager avec vous ma propre expérience de quelqu'un utilisant ma photo sans permission.

I recall one evening I was at home updating my Facebook feed. One of my followers kindly sent me a private message to let me know that someone had posted my photo on their account.  I promptly went to the profile in question and there it was, my photo. Hundreds of people had hit the like button and left positive comments. Yet, there was no mention of my account, nor did the user make it clear at any point that the image belonged to me. Instead, they shared it with the caption “My awesome view”. No…that’s mon superbe vue!

Maintenant, alors que j'étais légèrement flattée, quelqu'un pensait que mon travail était assez bon pour voler, j'étais malheureux qu'ils aient pris quelque chose pour lequel j'avais travaillé dur pour créer - et dont j'étais fier aussi!

I messaged them immediately and requested that they remove the image. To their credit they responded and apologized, removing the photo in the process. If, however, someone had not brought that to my attention, I would probably never have known about it. Nor can I know each and every time it happens in the future. At this point there’s a good chance you’re thinking “I don’t want people to steal my images”, but don’t worry, I’ve got a couple of tips that can prevent some of the most common cases, so let’s get to it.

Protéger notre travail

There are many scenarios in which we can fall victim of copyright infringement. The everyday person is likely going to steal a photo to either repost or print it. Unfortunately, there are also companies and websites out there that use images without a photographer’s permission for either promotional materials or editorial purposes. This is not okay and in all instances, you have the right to take action. Frustratingly, this can be a long and costly process.

La bonne nouvelle est qu’il existe de nombreuses façons de protéger nos images en tant que photographes. Je veux partager avec vous les techniques que j'ai trouvées vraiment utiles et je suis sûr que vous aussi.

Photologo

Un Photologo puissant est la méthode la plus courante et la plus efficace pour revendiquer publiquement la propriété de vos photographies. Mon expérience m'a appris que le fait de placer votre propre identité personnalisée sur une image permet aux gens de savoir à qui elle appartient également.
La partie amusante est la conception. Nous avons ajouté encore plus de nous-mêmes à notre travail en ayant un Photologo sur mesure, et plus le logo est unique, plus il est difficile à recréer, ce qui nous assure que notre travail est à l'abri de tout risque de vol. 

Personnellement, j'aime placer mon Photologo en haut ou en bas au centre de mon image, mais vous êtes encouragé à placer le vôtre dans un endroit où vous vous sentez le plus à l'aise. Si vous craignez que les gens ne la décrivent, ne le soyez pas. Le retrait non autorisé d'un logo de photographies est illégal et peut être puni d'une amende importante.


Ajouter des métadonnées de copyright à vos photos

Did you know you protect your work when exporting an image? Almost all leading editing software gives you the option to add your details and claim ownership of your work without it being visible on the image. Be mindful that this will only come in handy once you have realized your photo has been stolen. Whilst useful, it’s not as effective as a strong Photologo for preventing people from republishing your image without consent.

Je sais que cela peut paraître compliqué. Ne vous inquiétez pas, j'ai trouvé des guides simples, étape par étape, pour les deux Lightroom et Capture One utilisateurs.


Désactiver le clic droit

Beaucoup d’entre vous dans la communauté Photologo avez votre propre site web. C'est la plaque tournante de tout le travail extraordinaire que vous avez créé et un excellent moyen de mettre en valeur vos talents. Tout simplement, c'est la maison de votre marque. La dernière chose à faire est donc de faciliter le téléchargement des images par les utilisateurs.
Les hébergeurs de sites Web populaires tels que Squarespace, WordPress et Format ont tous des méthodes qui vous permettent de désactiver le clic droit - la façon la plus courante de télécharger des photos du Web.

J'ai trouvé des informations utiles pour vous aider à démarrer avec ce processus, couvrant trois des principaux sites d'hébergement Web…

WordPress
SquareSpace
Format

Redimensionner pour le Web

Je n'aime rien de plus que de voir de superbes photographies imprimées et accrochées au mur. Malheureusement, les voleurs de photos aussi. Si vous téléchargez des images haute résolution sur vos médias sociaux, vous ouvrez la porte à ceux qui les prennent, les impriment et ne vous le font jamais savoir.

C'est pourquoi je redimensionne mes images lorsque je sais que je ne les partagerai qu'en ligne (j'enregistre toujours une version haute résolution au préalable).

Lors du redimensionnement, j'enregistre mes photos à 1090 pixels sur le bord le plus long à 72 dpi. Ainsi, si une personne télécharge une image dans le but de l’imprimer, elle sera extrêmement pixélisée, de mauvaise qualité et rendue inutile.

Comment savoir si quelqu'un a volé mon image en ligne?

Si vous vous demandez si quelqu'un a déjà pris votre photo, heureusement, il existe un moyen de le savoir. C'est là que Google devient votre meilleur ami.

Il suffit de visiter Google images, où dans la barre de recherche, vous verrez la possibilité de télécharger une photo. Téléchargez l'image que vous souhaitez rechercher et Google affichera toutes les pages où elle est utilisée. En parcourant les sites Web, vous pourrez savoir si votre image est publiée ou non sans votre autorisation.

Vous pouvez accéder à Google Recherche d'images ici

Un séjour sans faille

Que faire si votre image a été volée

Demander à quelqu'un de prendre votre travail n'est jamais une belle expérience. Si cela vous arrive, voici quelques actions simples que vous pouvez entreprendre afin de régler le problème correctement. Cela s'applique à la fois aux violations du droit d'auteur commises par un individu et à une entreprise / un site Web.

Que faire en premier

D'accord, la première chose à faire est de créer une preuve du travail volé. Cela sera utile si la situation devient une affaire juridique et que vous souhaitez demander des dommages et intérêts.

Faire un enregistrement du travail contrefait est simple. Prenez simplement une capture d'écran ou une image et imprimez toujours une copie papier pour vos dossiers. Il est utile de déterminer si l’une des mesures prises pour protéger la photo, telle que votre Photologo et vos métadonnées, a été supprimée par l’accusé.

Comment signaler une photo sur Facebook

Si, comme moi, vous rencontriez quelqu'un qui publiait votre image sans votre consentement, le signaler à Facebook faciliterait sa suppression. Le processus est simple et pour le rendre encore plus facile, j’ai décrit brièvement les étapes à suivre.

Accédez à la chronologie de l'individu ou de l'entreprise et recherchez votre image. Pour sauver le défilement sans fin, vous pourrez le trouver plus rapidement dans la section "Photos" de leur profil. Cliquez sur l'image et passez votre souris dessus. Un menu déroulant apparaît, intitulé 'Options'. Après avoir cliqué sur l'onglet Options, vous verrez une invite à cliquer sur "Signaler une photo". Facebook vous demandera ensuite d'expliquer pourquoi vous rapportez l'image. Sélectionnez "Quelque chose d'autre" puis "Propriété intellectuelle".

Facebook fera le reste!

Ajouter une option d'avis de retrait DMCA

Un retrait DMCA vous permet d'envoyer un avis au propriétaire du site Web ou au fournisseur de services numériques si vous constatez qu'il a utilisé votre image sans votre consentement. Ce faisant, vous leur expliquez clairement que l’image vous appartient et qu’elle doit être immédiatement retirée de leur plate-forme.

Bien que ce ne soit pas la lecture la plus passionnante (croyez-moi, je le sais), il vaut la peine de consulter la DCMA officielle. site Internet pour en savoir plus sur le sujet.

À l'ère numérique, nous sommes tous vulnérables au vol de notre travail. En ajoutant votre Photologo unique et en prenant les autres mesures énumérées ci-dessus, vous vous mettez dans la meilleure position pour empêcher le «voleur occasionnel» de vous causer des problèmes. Vous évitez également la bataille potentiellement longue et frustrante pour récupérer votre propre art, tout en renforçant votre nom et votre marque auprès de ceux qui sont réellement intéressés à faire affaire avec vous.

Si vous avez des doutes sur la violation du droit d'auteur ou si vous avez besoin d'informations détaillées sur la manière de protéger votre travail, consultez les liens mentionnés dans cet article.